Prix ​​et Modalités de Paiement

Prix et modalités de paiement

Contactez-nous pour savoir comment votre thérapie peut etre entierement couvert a l'aide de subventions gouvernementales!

Dupuis le premier javier 2014, notre tarif est de $45/heure et les sessions sont disponibles en blocs de 3 heures. Puisque nous offrons un traitement concentré en AAC (analyse appliqué du comportement), il n'est pas nécessaire d’y consacrer des heures intensives (par exemple 25-40 heures par semaine) tel que l’exigent d'autres centres et organisations. Nous demandons plutôt un minimum de 6 heures par semaine. Tandis que la plupart des parents sont au courant des résultats des recherches basées sur l’importance de l’intensité d’un programme (ICI)*, plusieurs d’entre eux ne savent pas que les résultats produits par l'ABA, peu importe l’intensité du programme, sont supérieurs à d'autres traitements pour les enfants atteints d'autisme, surtout pour améliorer leur fonctionnement global1 2.

Nous comprenons que les parents veulent offrir le meilleur traitement disponible à leur enfant. Nous sommes également conscients que le coût du programme augmente souvent en fonction de sa qualité, particulièrement dans les modèles où les programmes sont supervisés par des individus accrédités. Pour cette raison, nous offrons des horaires flexibles pour les clients. Tous nos services sont compris dans notre tarif afin de permettre aux parents de compléter le traitement de leur enfant avec des heures supplémentaires que nous puissions vous aidez à gérer. Notre équipe demeure également disponible à former les parents et accompagnateurs afin de faciliter la gestion du programme complet de l’enfant.

Vous trouverez ci-dessous la liste de tous les services que nous offrons à nos clients et qui sont compris dans notre tarif:

Services offerts (notre programme):

Lorsque vous devenez clients de la clinique, vous serez en mesure de recevoir nos services directs et indirects. Le service direct est l’intervention individuelle auprès de l’enfant, tandis que les services indirects inclus sont:
  • La supervision de l’intervention par une superviseure certifiée (BCaBA et BCBA), l’équivalent de plusieurs centaines d'heures de supervision inclus au cours d'une année suivant ce modèle
  • La collecte des données, les graphiques, l'entretien des cartables et matériaux
  • La création de tous les documents du programme (cartes illustrées, cartes aide-mémoire, le matériel d’intervention, etc)
  • Renforçateurs, jouets et tout le matériel académique requis
  • Les évaluations nécessaires pour guider les programmes d'études et assurer le progrès de chaque enfant
  • La rédaction des recommandations de programmes, protocoles de comportement, et les objectifs pour les parents ainsi que les modifications requises, le cas échéant
  • Réunions régulières du personnel de la clinique afin de discuter le progrès de votre enfant, afin d’apporter les changements nécessaires si aucun progrès n'est réalisé (celles-ci se produisent quotidiennement après les heures de clinique)
  • Rencontres avec les parents au cours desquelles sont discutées les observations, la formation sur les procédures de base et le progrès de l’enfant
  • Des consultations à l’extérieur de la clinique par notre personnel lorsque nécessaire (garderies, écoles, maisons)
  • Toutes les communications et la rédaction de tous les rapports ou recommandations pour d'autres organisations au sujet de votre enfant
  • La formation d'un intervenant AAC à domicile et la supervision afin de continuer des objectifs à la maison
  • La formation et la supervision des accompagnateurs à la garderie ou à l’école
  • Les programmes à domicile:

    Contrairement à ce qui précède, des programmes à domicile obligent les parents à défrayer les coûts des services indirects mentionnés ci haut. Donc même si au début les parents sont attirés par un coût moindre, soit le tarif horaire d’un intervenant (12$ -30$/heure), ils devront également payer un superviseur pour chaque élément du programme (entre 40$ -120$ /heure). En raison des coûts plus élevés de la supervision, les programmes sont supervisés moins souvent (de 1 à 4 heures chaque 2 semaines). De plus, les parents doivent payez eux-mêmes le coût du transport des superviseurs ainsi que le cout du matériel, le temps nécessaire pour la mise à jour du cartable et pour tout autre rapport ou bilan additionnel. En tenant compte de tous ces coûts supplémentaires, le cout d’un programme complet, tel que nous l’offrons devient beaucoup plus avantageux.

    Lorsque l’enfant n’est pas suivi régulièrement par un superviseur, l'efficacité d'un programme est diminuée car plus d’heures de supervision sont directement liées à de meilleurs résultats1. C'est le superviseur qui doit prendre des décisions stratégiques sur les changements des programmes, des procédures et des objectifs de comportement. En conséquence, ceci ne peut être réalisé qu'une fois chaque deux semaines suivant un modèle à domicile. En conclusion, la légère différence de coût en vaut la qualité supérieure du programme en centre. C’est pour cette raison que ce type de programme est souvent préféré par les parents et les fournisseurs des services.

    Finalement, les parents devraient toujours se méfier des organisations qui exigent un prix élevé par heure (soit plus de 30 $) pour le service direct seulement (pour l’intervenant seulement). Cela signifie que lorsqu’une organisation exige un prix de plus 30$ de l'heure pour les services à domicile et que l'argent ne va pas directement à votre instructeur, le tarif devrait inclure la supervision et la gestion de base du programme. S'il vous plaît n'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur les prix que vous payez actuellement pour vos services en AAC.

    Paiement:

    Un désavantage des services AAC est le coût prohibitif de l’intervention. Tel qu’expliqué ci-dessus, les coûts sont plus élevés en raison du service individualisé de 1:1 et du fait qu’un programme de qualité doit être supervisé par des individus accrédités. Malgré que le Québec est en retard en termes du nombre de praticiens qualifiés (voir http://www.bacb.com/index.php?pa ge=100155 pour faire la recherche de personnes certifiées à Montréal), les résidents du Québec peuvent bénéficier d’un programme avantageux quant aux frais médicaux assumés par les parents. Tout contribuable pourrait être en mesure de recevoir une partie du coût de la thérapie AAC à titre de remboursement d’impôts. Pour plus d'informations à ce sujet veuillez consulter la page web suivante: http://www.revenuquebec.ca/en/citoyen/credits/credits/credits_reduisant/ frais_med/, ou nous contacter si vous souhaitez obtenir les coordonnées d'un comptable qui peut vous aider à accéder à ce programme.

    Fondations:

    Il y a également quelques fondations ayant contribué financièrement à la thérapie AAC pour plusieurs de nos clients. Bien que celles-ci représentent généralement des solutions à court terme, elles permettent d’amorcer un programme de comportement et de former des parents et autre intervenant le plus tôt possible dans les principes et procédures de base. Souvent, les parents peuvent utiliser une subvention d'une fondation pour payer la thérapie privée alors qu'ils attendent les services offerts par les CRDI (programmes financés par le gouvernement). Ceci peut avoir un impact considérable en ce qui concerne une l'intervention rapide, ce qui est reconnu comme étant une variable d’importance pour atteindre des meilleurs résultats.

    * S’il vous plait consulter cet article pour plus d’informations sur la différence entre l’AAC et l’ICI http://www.qcaba.org/QCABA/Newsletter_files/InfoQcABAV1N2EN.pdf

    1 Eldevik, S., Eikeseth, S., Jahr, E., & Smith, T. (2006). Effects of low-intensity behavioral treatment for children with autism and mental retardation. Journal of Autism and Developmental Disorders, 36(2), 211-224. doi: 10.1007/s10803-005-0058-x

    2 Peters-Scheffer, N., Didden, R., Mulders, M., KorziliusLow, H. (2010). Low intensity behavioral treatment supplementing preschool services for young children with autism spectrum disorders and severe to mild intellectual disability. Research in Developmental Disabilities, 31, 1678–1684. doi:10.1016/j.ridd.2010.04.008

    3 Eikeseth, S., Hayward, D., Gale, C., Gitlesen, J-P., Eldevik, S., (2009). Intensity of supervision and outcome for preschool aged children receiving early and intensive behavioural interventions: A preliminary study. Research in Autism Spectrum Disorders, 3 (2009) 67–73


    Évaluations psychologiques diagnostiques pour autisme, retards de développement


    Psychologues OPQ

    Anne-Marie Ghosn* & Sabrina Rangel* ‎514-441-9099
    Anglais – Français – Español
    Metro Snowdon (CDN)

    *Indépendant